Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'école pendant les vacances

22 Février 2008 , Rédigé par Guillemette Baffert Publié dans #Instruction en famille

C'est un avantage (ou un inconvénient?): on peut continuer à travailler même pendant les vacances quand l'enfant en a envie. Ce qui permet de rater par-ci par-là des jours le reste du temps.

Bref, aujourd'hui nous avons commencé à travailler avec Manon sur les cursives, car elle connait déjà quasiment toutes les lettres en script et commence à déchiffrer. Alors autant s'y mettre maintenant, cela lui sera peut-être plus facile et naturel qu'à Amandine...

Je lui ai présenté quelques lettres avec le livre "Balthazar et les lettres à toucher", j'avais sélectionné en fonction des premiers mots à écrire dans dictées muettes qu'on utilise aussi avec Amandine, et, avec le petit alphabet mobile qu'une amie m'a prêté pour les vacances le temps que je m'en fasse un, elle a écrit ses premiers mots TOUTE SEULE.

IMG_2532.jpg
Vous pouvez acheter les dictées muettes et l'alphabet mobile sur OPPA. L'alphabet mobile sur OPPA est bien mieux car les lettres se lient réellement entre elles comme quand on écrit.

Elle gigotait comme si elle était couverte de poil à gratter, je me suis demandé comment elle pouvait se concentrer ainsi, mais bon, elle était pas peu fière à la fin d'avoir réussi!

Là c'est au final, car au début elle avait oublié le "c" à la fin de sac et le "a" au milieu de lac. Je lui ai dit ce que je lisais et on a recommencé ces mots là.

Et avec Amandine nous avons continué notre série sur les classements en jouant aux cartes (frères Lyons, volume 1, chapitre 4). Je me souviens de cette anecdote de l'étudiant en physique qui en a marre qu'on lui dire comment penser et résoudre les problèmes et qui se fait sanctionner car même si son résultat est juste sa façon d'y arriver n'a pas plu au professeur. Quand je vois Amandine trier ses cartes je me rends compte que ma façon lui est hermétique et qu'il n'y a qu'avec la sienne qu'elle s'y retrouve. C'est encore différents de toutes les solutions que Pascal et moi avons spontanément trouvées en réfléchissant au problème. Pour le moment ça correspond au besoin du jeu et ça fonctionne, elle trie par valeur (tous les 7 ensemble, etc...). En fait elle n'arrive pas encore à trier avec deux facteurs, genre par couleur puis, au sein de la couleur, par ordre croissant. Sans doute qu'un jour elle devra passer par le tri en deux facteurs combinés, mais ce n'est pas à nous à lui apprendre là maintenant, elle n'est pas prête. Elle m'a déjà vu faire par couleur + ordre croissant et en aura encore l'occasion, si un jour elle  en a besoin, elle comprendra.

Ensuite nous avons joué un peu avec les réglettes Cuisenaire.  Nous avons fait un tapis "orange". La base est la réglette orange, et ensuite on trouve le maximum de possibilités pour retrouver la même longueur avec les autres réglettes. Elle s'est arrêtée bien avant d'avoir épuisé les possibilité, mais elle trouvait son tapis joli comme ça. Le but de l'exercice? démontrer la commutativité en addition. Ce n'est pas évident au départ pour un enfant que 3+7 et 7+3 c'est pareil. Entre autres...

Je n'accroche pas des masses avec les supports de jeu proposé par Degrid qui accompagnent les réglettes, mais j'utilise des petits morceaux ça et là quand ça peut être utile.

IMG_2429.jpg

Je fonctionne comme ça pour tout d'ailleurs en matière de pédagogie ou support pédagogique. Il n'y a qu'à voir ce que je fais des activités et du matériel Montessori...

Et que fait Clémence pendant ce temps? elle visite le tout nouveau stade de Grenoble avec son papa, ou bien elle mange les gaufres de son papi!

IMG_2355.jpg

Et elle s'entraine aussi beaucoup à porter ses poupées, c'est drôle! J'ai mis une photo dans l'album début 2008...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article